Domaine Les Davids, Luberon

Domaine Les Davids © Tous droits réservés
Domaine Les Davids © Tous droits réservés

Les Davids est un domaine agricole de 120 hectares converti il y a vingt ans à l’agriculture biologique par sa propriétaire actuelle Sophie Le Clercq, qui acquiert cette terre en 2000, avant de la restaurer avec passion en y réintroduisant la biodiversité. Le domaine Les Davids est situé aux confins du Luberon, une région sauvage dont la diversité de sols fait la richesse du terroir. Le Parc naturel du Luberon qui le contient est partagé entre des chênaies, garrigues aux odeurs aromatiques et cultures de lavande, d’oliviers et de vignes. Depuis toujours, chèvres et moutons en arpentent les crêtes. Cerfs, sangliers et oiseaux méditerranéens y sont observés ainsi que des espèces plus montagnardes. Le domaine est délibérément conduit en polyculture biologique, ce qui garantit la biodiversité et la présence de levures naturelles assurant une parfaite fermentation. Ces qualités combinées, tant humaines que naturelles, permettent au domaine de produire, d’année en année, des vins d’exception en quantités raisonnées. Au cœur du domaine, trois étangs recueillent les eaux de ruissellement grâce à des fossés végétalisés. Depuis déjà cinq cents ans, la source sauvage alimente l’ancien lavoir, jouxtant la cour des Davids. Le trop-plein se déverse dans le fossé menant au premier réservoir d’eau. Un système d’irrigation goutte à goutte amène l’eau là où elle est nécessaire. Tous ces aménagements ont construit Les Davids, dans le respect et pour la biodiversité. Il s’en nourrit et la nourrit. Il témoigne aujourd’hui de ce que la polyculture est essentielle à l’agriculture biologique. Le domaine vinicole qui est développé depuis une dizaine d’années au domaine Les Davids produit une dizaine de vins pour une production avoisinant les cent mille bouteilles annuelles. Les Davids, qui comptent désormais vingt hectares de vignes, entourées de vergers et de cultures maraîchères, produisent actuellement neuf vins biologiques de très belle qualité.

En 2021, le domaine s’est doté d’un chai dessiné par l’architecte Marc Barani lauréat de l’équerre d’argent 2008 et Grand Prix national de l’architecture 2013, qui a permis un premier accès à la propriété pour le public. Sorti de terre tel un mastaba antique, le chai s’inscrit à la perfection dans son paysage et offre, à la dégustation savoureuse en terrasse, une vue immense sur le domaine. En parfaite harmonie avec son environnement, l’architecture rappelle, par sa forme et sa couleur, les teintes des roches et des terres voisines. L’artiste belge Yves Zurstrassen y déploie des oeuvres monumentales, presque architecturales, comme une imposante fresque en céramique. Le succès de cette première étape a conduit Sophie Le Clercq à penser au développement d’un projet culturel multidisciplinaire aux Davids.

Engagée depuis longtemps dans l’art contemporain comme mécène et collectionneuse, Sophie Le Clercq est convaincue que l’art peut coexister avec la nature et ouvrir de nouvelles manières d’en expérimenter la richesse et la diversité. Aux Davids, elle souhaite associer contemporain et patrimonial, nouveau et existant, conservation et innovation. Dès l’été 2022, artistes d’art contemporain, cinéastes, écrivains et musiciens ont été invités à révéler le potentiel du domaine et à interagir avec le territoire.

L’été 2022 a été marqué par la création d’un projet de promenade, agencée par l’architecte paysagiste Bas Smets à la lisière du domaine. Dix artistes ont été invités à créer des œuvres in situ, dans le respect du paysage et de ses composants. Le domaine a accueilli également la 2e édition des Estivales du Haut Cavalon. Concerts, rencontres littéraires, dégustations, conférences culinaires, projections et conférences musicales ont rythmé la saison.